Leaders politiques d’avenir

Logo-LPA-site-570x300L’Institut Aspen France a mis en place depuis 2006 le programme Leaders Politiques d’Avenir (ex Jeunes Leaders Politiques), séminaire de développement de leadership à l’intention de jeunes élus politiques, français et francophones.

 

Le séminaire vise à offrir à ses participants l’occasion :

 

  • d’approfondir leur réflexion sur le sens de leur engagement politique, leur motivation, les valeurs qu’ils défendent ;
  • d’acquérir des méthodes et un savoir-faire utiles à l’exercice des responsabilités politiques (prospective, négociation, conduite de projet) ;
  • de comprendre leur propre fonctionnement en termes de traits de personnalité et de mécanismes intellectuels ou émotionnels, d’en valoriser les points forts et d’en améliorer les points faibles ;
  • d’acquérir les bases de compréhension du fonctionnement du monde d’aujourd’hui et des enjeux et institutions internationaux.

Le séminaire ne vise en revanche aucunement à être un lieu d’examen de telle ou telle politique publique ni d’expression de préconisations à l’égard de tel domaine de l’action publique.

Le séminaire « Leaders Politiques d’Avenir » est destiné à de jeunes élus politiques :

  • âgés de 20 à 50 ans ;
  • français ou francophones ;
  • ayant une expérience de l’exercice d’un mandat politique électif (donc déjà élus, et non pas collaborateurs d’élus, ni cadres non élus d’un parti ou aspirant à se présenter à une élection ultérieurement) ;
  • ayant manifesté, à travers leurs premières responsabilités, un potentiel de leadership (en termes de conduite d’un projet, de gestion de négociations ou d’un conflit, de contribution à la construction d’une équipe, d’expression de valeurs ou d’une vision) ;
  • aspirant à s’investir durablement dans l’exercice de fonctions électives.

Chaque promotion du séminaire comprend une vingtaine de participants. Sont bienvenus :

  • tous types de mandats électifs permettant un exercice du leadership : maires ou adjoints au maire de villes significatives, présidents ou vice-présidents de conseils généraux ou régionaux, députés, sénateurs et membres du Parlement européen ;
  • toutes sensibilités partisanes, dès lors qu’elles adhèrent aux valeurs démocratiques et républicaines. Les éditions précédentes ont accueilli des élus socialistes, UMP, UDI, MoDem, Nouveau Centre, écologistes et communistes (et les sensibilités équivalentes des pays étrangers représentés) ;
  • toutes nationalités avec toutefois, pour des raisons pratiques, la nécessité de maîtriser une langue commune : le français. Les promotions précédentes du séminaire ont accueilli deux tiers de participants français et un tiers de participants étrangers, principalement européens (belges, suisses, allemands, roumains, bulgares, grecs), mais aussi sénégalais, libanais, égyptiens et marocains.